Découvrir de nouveau pigment m'inspire, j'aime jouer avec la couleur, c'est un peu pour cette raison que je crée souvent des « patchwork » sur mes toiles de sorte que je peux mettre en contact plusieurs couleurs et ainsi voir ce qui se passe. Avant même de savoir ce que je vais peindre, je sais quelle couleur dominera. Celle-çi me motive encore plus que le sujet, je veux découvrir de quoi elle parle, qu'elle émotion elle dégage. Je la comparerais à la mélodie, le sujet aux paroles.
Aujourd'hui, plus que jamais, je m'amuse en peignant. Il n'est plus question de portrait que je dois exécuter avec exactitude, de paysage où il faut travailler les ombres et les lumières avec précision. Il ne reste que le plaisir de peindre, aucune attente, sauf peut-être celle de faire rêver les gens qui regardent.
J'aime émerveiller le spectateur et le bonheur est encore plus grand si je peux le faire sourir.
Somme toute, je crois que c'est ce sourire qui aujourd'hui me fait le plus plaisir. Il n'illumine pas seulement les yeux de la personne qui regarde mais tout son visage, quoi de plus beau?
C'est ce qui m'a amenée vers la peinture naïve et elle se marie tellement bien avec mon amour pour la couleur!